Tips vie pratique

7 signes que l’enfance difficile de votre partenaire affecte votre relation aujourd’hui

217views

Nous vivons enfin à une époque où la santé mentale reçoit l’attention et l’importance qu’elle mérite. Dans ce contexte, il est très important de comprendre l’impact du passé, en particulier de l’enfance, sur nos vies d’aujourd’hui. Cela est particulièrement vrai pour les relations. Souvent, les difficultés vécues dans l’enfance peuvent s’exprimer plus tard dans la vie, rendant les relations difficiles.

7 signes caractéristiques ont été observés qui témoignent que votre partenaire subit encore les effets de ses expériences difficiles d’enfance.

7 signes que l’enfance difficile de votre partenaire affecte votre relation aujourd’hui

  • Problèmes de confiance
  • Ils peuvent être émotionnellement distants
  • Ils ont du mal à exprimer leur amour
  • Ils ont un grand sens des responsabilités
  • Ils sont trop indépendants
  • Ils ont peur de l’abandon
  • Ils peuvent être étonnamment durables

Comprendre les signes révélateurs peut vous aider à travailler ensemble pour soutenir votre partenaire et améliorer votre relation.

Problèmes de confiance

Votre partenaire a peut-être montré qu’il avait du mal à compter sur vous, même pour les questions les plus insignifiantes. Bien que cela semble inexplicable, c’est un comportement qui s’explique si l’on comprend ses expériences d’enfance. S’ils ont vécu une enfance difficile, leur confiance a été maintes fois brisée. Il est très courant que les personnes qui ont vécu des expériences négatives dans leur enfance ne puissent pas facilement faire confiance aux autres.

Ces personnes ont été souvent déçues par des personnes importantes de leur famille qui devraient les soutenir. C’est pour cette raison qu’ils ont désormais du mal à faire confiance à quelqu’un d’autre. Leur comportement n’a cependant rien à voir avec vous. Croyez-le ou non, c’est une peur depuis qu’ils sont enfants. Pour cette raison, patience et compréhension sont nécessaires. Construire la confiance est un processus qui prend du temps, en particulier chez une personne ayant vécu des expériences traumatisantes dans son enfance.

Ils peuvent être émotionnellement distants

Si votre partenaire est émotionnellement distant, même dans les moments les plus intimes, vous aurez l’impression qu’il garde toujours une partie de lui-même qu’il ne révèle pas et qu’il ne veut pas partager. Ce comportement peut vous dérouter, car la proximité est essentielle dans les relations. Si vous observez, vous réaliserez peut-être qu’il existe une explication sous-jacente. Pour les personnes ayant vécu une enfance difficile, la distance émotionnelle est un mécanisme de défense.

Bien qu’ils éprouvent les mêmes sentiments profonds que tout le monde, ils ont appris à les réprimer et à les cacher dans le but de se protéger. En fait, ces personnes remarquent constamment leurs sentiments, mais choisissent de ne pas les exprimer.

La raison en est qu’ils ont appris qu’exprimer des émotions peut conduire à une vulnérabilité qui, dans le passé, est devenue une cause de douleur émotionnelle ou de déception. Si tel est le cas dans votre relation, patience et empathie sont de mise. Avec le temps, votre partenaire pourra détendre ses défenses et vous montrer son côté plus émotif et sensible.

Ils ont du mal à exprimer leur amour

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les personnes ayant vécu une enfance difficile peuvent avoir du mal à exprimer leur amour. Un enfant élevé dans un environnement turbulent n’a peut-être pas reçu l’amour ou l’affection de façon régulière, ce qui est nécessaire à son épanouissement émotionnel.

Dans de tels cas, l’enfant apprend à survivre et non à se développer et à se satisfaire de ses relations affectives. Le même comportement s’exprime toujours à l’âge adulte. N’oubliez pas que cette difficulté à exprimer ne signifie pas qu’ils ne ressentent pas d’amour, souvent en fait, leur amour est très profond. Sa manifestation constitue cependant pour eux un obstacle majeur. Il semble qu’ils doivent communiquer dans une langue qu’ils n’ont jamais appris à parler.

Si vous êtes en couple avec quelqu’un qui a vécu une enfance difficile, il est essentiel de comprendre que votre personne possède encore les mécanismes de survie qui l’ont aidée dans le passé. Sans vous soucier des clichés sociaux, essayez de créer les conditions qui permettront à votre partenaire de se sentir accepté et aimé en toute sécurité. Ainsi, vous l’aiderez à exprimer son amour d’une manière unique.

Ils ont un grand sens des responsabilités

Si votre partenaire a eu une enfance difficile, il peut se caractériser par un fort sens des responsabilités. En effet, elles devaient souvent assumer des responsabilités disproportionnées par rapport à leur enfance, comme s’occuper d’un jeune frère ou d’une sœur ou faire le ménage. Au niveau relationnel, ce sentiment s’exprime par une envie de s’occuper de tout, souvent au point qu’ils sont incapables de se détendre ou de s’appuyer sur leur partenaire.

Les personnes qui ont connu une enfance difficile peuvent insister sur le fait qu’elles doivent contrôler totalement leurs finances et tout type de décision. Ne pas avoir un contrôle total est pour eux une préoccupation. Même si avoir confiance en soi peut être une force, cela peut aussi être un fardeau en même temps. Si vous reconnaissez que le sens des responsabilités est un vestige de l’enfance difficile de votre partenaire, vous pourrez améliorer son état émotionnel et l’aider à se sentir mieux. Pour ce faire, vous devez trouver un équilibre entre la prise de responsabilités et la prise de décisions dans la relation.

Ils sont trop indépendants

Les adultes qui, lorsqu’ils étaient enfants, devaient prendre soin d’eux-mêmes ont développé un fort sentiment d’indépendance et d’autonomie. Avec la bonne approche, ce trait peut être plus positif et aider votre relation dans son ensemble. Si votre partenaire a grandi dans un environnement difficile, il a appris que sa seule option est de compter sur lui-même. Si l’autonomie est un trait admirable, elle peut parfois entraver sa capacité à demander ou à accepter votre aide dans la relation.

Il peut même considérer qu’accepter un soutien est un signe de sa faiblesse ou de son incompétence. Il est intéressant de noter que les personnes ayant une forte autonomie peuvent avoir des difficultés à nouer des relations émotionnelles profondes, comme si elles étaient constamment sur la défensive. En psychologie, ce trait est appelé indépendance excessive. Malheureusement, cela peut devenir des obstacles à la proximité et à l’entraide qui sont des éléments essentiels dans une relation.

Ils ont peur de l’abandon

Une personne qui a grandi dans un environnement d’instabilité émotionnelle ou de négligence peut avoir développé une peur profondément ancrée de l’abandon, qu’elle transmet dans ses relations adultes. C’est comme s’ils attendaient à tout moment qu’ils soient abandonnés et qu’ils se retrouvent à nouveau seuls, comme ce fut le cas dans leur enfance sensible. Un partenaire ayant peur de l’abandon peut même réagir de manière excessive au besoin d’espace personnel de l’autre partenaire.

Ce comportement ne vient pas de l’autre partenaire mais trouve ses racines dans les peurs que la personne a acquises dans son enfance. La croyance que « ceux qui vous aiment vous quitteront » est gravée dans leur subconscient. La peur de l’abandon peut s’exprimer de diverses manières, comme par un attachement excessif, un besoin constant d’être rassuré, ou même, ils peuvent repousser le partenaire, voulant voir ce qu’il fera s’il finit par le quitter. Dans tous les cas, ce comportement est le résultat d’un traumatisme de leur enfance et non d’un manque d’amour ou de confiance envers le partenaire.

Ils peuvent être étonnamment durables

La résilience est une qualité louable, c’est pourquoi nous l’associons rarement à une enfance difficile. En effet, la résilience est le bon côté des difficultés que certaines personnes ont vécues dans leur enfance. Ils ont développé la capacité de rebondir après chaque difficulté et chaque revers à un degré étonnant.

Au niveau relationnel, la résilience mentale est sans aucun doute un élément très positif, qui en fait des partenaires capables de faire face aux difficultés et aux revers de la vie. Bien qu’elle ait été formée comme mécanisme de défense après un traumatisme, c’est une compétence qu’ils ont perfectionnée et qu’ils peuvent utiliser dans leurs relations. Il reste cependant important de pouvoir voir le traumatisme sous-jacent du partenaire, qui l’a amené à développer sa résilience.

Astuce : L’endurance et l’affection sont les « clés » pour surmonter une enfance difficile

Maintenant que vous savez que les expériences de l’enfance peuvent façonner considérablement les comportements des gens, vous comprenez leur impact sur les relations. Cette compréhension vous offre l’opportunité unique d’évoluer avec votre partenaire. Il est très encourageant de voir votre partenaire utiliser sa force et sa résilience pour surmonter les difficultés et les défis. Leur expérience a prouvé qu’ils font preuve de persévérance, d’empathie et du pouvoir transformateur de l’amour et du soutien. Mais il est tout aussi important de reconnaître que le dépassement et la guérison sont un processus continu qui nécessite de la patience, de la compréhension et souvent des conseils professionnels.

enikos.gr

Leave a Response

Alice
Je m'appelle Alice, communicatrice et journaliste passionnée de mode, de déco et de musique. Grâce à mon expérience de chroniqueuse pour différents magazines en ligne, j'aime suivre les dernières tendances et proposer à mes lecteurs des réflexions uniques et originales sur ces sujets.